MATIN ET SEOIR


MATIN ET SEOIR

Les motifs du tapis m’invitent à prendre l’air, ce que le chat a du faire

en me levant le coussin était vide

Le poste éteint laisse traverser la cuisine sans allumer

Les oiseaux dorment dans un coin d’arbre, j’espère en dehors des dépêches qui tombent

De la main qui serre la tasse un premier bonjour montre le bout du nez

C’est mêlé de teintes désaccordées avec dans les voix des accents dépareillés

Je n’ai pas été réveiller l’enfant en voyant le calme qui le tenait blotti dans les draps d’une histoire de son âge. J’ai même reconnu un paysage intact qui se tenait à la sortie de son lit

Balayer devant sa porte le temps d’enfiler la chemise et de sortir trouver le bon quai…

Niala-Loisobleu – 7 Mars 2022