Prends-là des deux faces


NIALA

Prends-là des deux-faces

Et jette le mauvais côté des fausses strates aux sphères

le bidet sans jet central

la plume fessière

et son chat peau retendu pourri de douairière sans rides

ils ont noyés l’île

m’en fous

ta bouche c’est mon tuba boum-boum

Reste en corps assez d’ô dans la lanterne de mon phare pour mordre les dents de l’amer

Sur ta réalité je te monte à cru sur le do

pour labourer tout ça

et chante Alléluia

la messe est loin d’être dite !!!

Niala-Loisobleu – 23 Mai 2022

PRIMITIVISME


LES DEMOISELLES PICASSO ET LE PRIMITIVISME

PRIMITIVISME

Aux parois pariétales de ta caverne combien d’échos se renouvellent en mes doigts quand je les écoutent vibrer et les suis mufle collé à leur piste

il y a là, tout au point de départ ce qui manquera toujours au naïf

De la fourrure autour des lèvres de la gueule animale à la sécrétion fluviale où le corail vit pour nourrir les battements de l’anémone

Création du Monde, gigantesque humilité

Attaché du nombril resté je monte à l’élastique sans jamais en descencendre comme les abrutis du vide qui croient impressionner sans une goutte d’ancre

Et dans l’ELLE la nourrice des seins traverse sans obliger à faire le plein

La bouche ouverte aujourd’hui boire à même le ciel quelle régalade !!!

Niala-Loisobleu – 23 Mai 2022

MELUSINE


MELUSINE

Palliant la sécheresse et son manque de couleurs franches, trois ou quatre roses du matin respirable redressent un espace en perdition.

Mélusine a mené elle-même les chèvres au coin du Poitou où le vers serait encore sans obligation d’herbe d’ailleurs

Las des allusions le Nil demande au Soudan de lui envoyer l’alluvion et de se garder le crocodile aux cataractes

L’Île Eléphantine en felouque c’est l’autre voyage de l’initiation à poursuivre pour repolir la pierre qui s’est moussue

Les orages mis en surveillance j’attends autre chose de ce Dimanche qu’un raciste mis à l’éducation des enfants par le triste sire et sa technocrate frigide L’humide féminin est la base de la Source Originelle.

Niala-Loisobleu – 22 Mai 2022

La Voix du Quatrième


La Voix du Quatrième

L’orientation impulsée du cortex en arrivant au contour des doigts se positionne

A l’est rien de nouveau, c’est par là qu’arrive toujours le soleil et ce désir de s’en chauffer l’airain

On taille les vignes en ce moment pour en gonfler les pampres

Gageons que, arrivé au nu de la feuille ce qui apparaîtra répondra à ce que tu aurais demandé au génie si t’avais déterré la timbale.

Niala-Loisobleu – 18 Mai 2022

LA PORTEUSE DE PEINT


Pablo Picasso

LA PORTEUSE DE PEINT

Des ailes des moulins parcourent des chants de farine , le froment tire la barbichette à l’orge, un cheval laboure sur les notes que le sable des vagues perce dans la barbarie faite orgue

Tendre et pure viennoiserie qui Danube

-Laisse hâler c’est une valse, dit le père en faisant le tour de la mère pleine de vie

Il y a comme un plus loin qui dépasse le vide dans cette peinture visionnaire du regard le plus noir du taureau le plus humain que je connaisse

C’est plus fort que l’absence le flux végétal en présence.

Niala-Loisobleu – 16 Mai 2022

« MEDITERRANEENNES FRAGRANCES » (Le Peintre 3)- NIALA 2022 – ACRYLIQUE S/TOILE 61X50


« MEDITERRANEENNES FRAGRANCES »

(Le Peintre 3)

NIALA 2022

ACRYLIQUE S/TOILE 61X50

La rencontre hédonique des deux luminaires, jugée impossible se balance réalisée dans la toile encore tremblante de sa victoire sur les préjugés

Du fil d’eau du grand fleuve que garde le Sphinx, la chaleur d’un amour du beau fait l’image tremblante de transparence chaleureuse au refus des mauvaises langues à l’haleine trompeuse

Le Peintre tient la nuit pour sauvegarde de la vérité naturelle dont l’odeur pure émane des maisons blanches et des fleurs à dos de chameaux

Tapis priés d’emmener hors des croisades pour ne rien déformer de la foi simple d’une nature intacte de conquête

Les épices du rêve portent les palmes à l’oued en caravanes à ce matin de la Source Bleue, tenue pour seul but autour de l’olivier, serein incapable de méchanceté infantile

Niala-Loisobleu – 13 Mai 2022

LA QUÊTE DE LA BEAUTÉ ET DE LA PURETÉ PAR GUY RANCOURT


LA QUÊTE DE LA BEAUTÉ ET DE LA PURETÉ PAR GUY RANCOURT

Il m’arrive souvent de penser
que seuls la musique, la poésie et l’art
pourront transformer le monde en quête de Beauté et de Pureté.

Esseulé
je me promène
près du lac…

Que vois-je ?
Un cygne pareil à celui
qui se parade dans l’une des toiles de Lucille.

Pourtant mes pas vadrouillent
les sentiers fleuris des jardins de Keukenhof…
Égaré sur cette planète
à me creuser les méninges,
à chercher en vain un réel sens à cette vie
qui a ni queue ni tête…

Soudain m’est apparu
dans toute sa blancheur et quiétude
ce grand cygne
me sifflant ce message :
« Poète, cesse de chercher ,
ta quête est terminée !
Tu es né pour semer
à pleines poignées
espérance et beauté,
rêve et bonté,
joie et amour. »

J’ai longuement observé
sa grâce et sa majesté
dans le moindre de ses mouvements.
Oui, la Beauté et la Pureté
peuvent encore exister sur cette planète
si mal-en-point.

Guy Rancourt

« Il faut beaucoup d’expérience pour devenir naturel »…


NIALA

« Il faut beaucoup d’expérience

pour devenir naturel »…a écrit Willa Cather

Voilà un moment que je pense avoir touché cette rive où je pense sincèrement que tout est en corps vierge. Au contraire de ce monde usé , sali par tant de rouerie, que plus rien n’a de naturel, où le larron parle de ce qu’il n’a jamais été comme des pays où il n’as posé le pied dans un décor de mots si grandiloquents que le lis en rougit. En ignorant et pour cause ce que fut l’homme dans l’évolution avant qu’elle ne s’inverse.

Pourtant je crois en l’existence cachée du minéral et du végétal que le silence protège des mots de la mauvaise musique. Les expériences humaines accroissent l’authenticité. La spontanéité détecte sans erreur le profond en s’écartant de la surface.

LE PEINTRE travaille à main nue, il ne prend pas de gant

C’est une vertu pas un risque

Au bord du naufrage Pi m’inspire plus qu’un repas à la table du Commandant du Titanic. L’iceberg a sorti les dents pendant qu’ils dansent

Il reste vivant le Groupe des Cinq

GILLES ELBAZ vole très haut fidèle à Jacques Bertin, de l’espoir non bafoué dans la musique honnête des mots

Comme les luminaires, ils ne se trompent pas

« Il faut rêver longtemps pour agir avec grandeur, et le r^ve se cultive dans les ténèbres »…

a-dit Jean Genet.

Niala-Loisobleu – 12 Mai 2022

LE N°3 OU LE RÊVE ETALON


LE N°3 OU LE RÊVE ETALON

Trop beau pour être vrai ?

A peine né meurt incompris

Je laisse l’atelier refroidir l’en tout ziasme d’un soleil hors-saison pour revenir à l’ombre hors de circonstances picturales

Ah Lune que tu es zélée !

Niala-Loisobleu – 11 Mai 2022

« L’ETAPE DANS LES MAINS » (Le Peintre 2) – NIALA 2022 – ACRYLYQUE ENCADRE S/VERRE 40X50


NIALA

« L’ETAPE DANS LES MAINS »

(Le Peintre 2)

NIALA 2022

ACRYLYQUE S/ CONTRECOLLE

ENCADRE S/VERRE 40X50

Sur le blanc qui coiffe tu as ramené la verdeur du sentiment au nom qu’en ce qui le concerne l’âge s’en moque et s’en remet à l’éternel pour seule conviction

Le rodage des véhicules effacé aujourd’hui, s’étant ici montré plus qu’utile à l’instruction de fond qui mène au-delà de la sortie de chez le concessionnaire, nous a sorti du paradoxe

Il apparaît qu’on ne va au corail en franchissant la coquille qu’en respectant les étapes dans les mains que jusqu’à faire sortir la poule pour qu’elle ponde

Alors Le Peintre en faisant tomber les bretelles peut trouver la peau et le pouls sous la robe des saisons, le vert maritime outre-mer sous la flottaison.

Niala-Loisobleu – 11 Mai 2022