DU CHANTIER 4…UN DETAIL


NIALA – CHANTIER VUE DE GAUCHE…

DU CHANTIER 4…UN DETAIL

Température du corps dépassée,

je cherche le frais au plus profond de son mystère approuvé

Pas loin d’ici le feu ravage

je serre les poings autour du peint

pour l’arroser…

Niala-Loisobleu – 11 Août 2022

Quem Me Leva Os Meus Fantasmas

Maria Bethânia

A quoi sert d’avoir une carte ?
De que serve ter um mapa

Si la fin est fixée ?
Se o fim está traçado?

Quelle est l’utilisation de la terre en vue
De que serve a terra à vista

Si le bateau est arrêté ?
Se o barco está parado?

A quoi sert d’avoir la clé ?
De que serve ter a chave

Si la porte est ouverte ?
Se a porta está aberta?

à quoi servent les mots
Pra que servem as palavras

Si la maison est déserte ?
Se a casa está deserta?

c’était le moment
Aquele era o tempo

Dans lequel les mains étaient fermées
Em que as mãos se fechavam

Et les nuits lumineuses les mots ont volé
E nas noites brilhantes as palavras voavam

J’ai vu que le ciel était né de mes doigts
Eu via que o céu me nascia dos dedos

Big Bear était aux fers allumés
A ursa maior eram ferros acesos

Marins perdus dans des ports lointains
Marinheiros perdidos em portos distantes

Dans des bars cachés dans des rêves géants
Em bares escondidos em sonhos gigantes

La ville vide, couleur d’asphalte
A cidade vazia, da cor do asfalto

Quelqu’un m’a demandé de le chanter plus fort
Alguém me pedia que eu cantasse mais alto

Qui m’emmène chez mes fantômes ?
Quem me leva aos meus fantasmas?

Qui me sauve de cette épée ?
Quem me salva desta espada?

Qui me dit où est la route ?
Quem me diz onde é a estrada?

c’était le moment
Aquele era o tempo

Où les ombres se sont ouvertes
Em que as sombras se abriam

où les hommes niaient
Em que homens negavam

ce que d’autres ont érigé
O que outros erguiam

J’ai bu de la vie à petites gorgées
Eu bebia da vida em goles pequenos

trébuché de rire
Tropeçava no riso

étreint trop peu
Abraçava de menos

Avec votre dos tourné, vous ne pouvez pas voir l’avenir
De costas voltadas, não se vê o futuro

Ni le parcours de la balle ni la faille dans le mur
Nem o rumo da bala, nem a falha no muro

Et quelqu’un m’a crié dessus, avec la voix d’un prophète
E alguém me gritava, com voz de profeta

Que le chemin se fait entre la cible et la flèche
Que o caminho se faz entre o alvo e a seta

Qui conduit à mes fantômes ?
Quem leva aos meus fantasmas?

Qui me sauve de cette épée ?
Quem me salva desta espada?

Qui me dit où est la route ?
Quem me diz onde é a estrada?

Qui conduit à mes fantômes ?
Quem leva aos meus fantasmas?

Qui conduit à mes fantômes ?
Quem leva aos meus fantasmas?

Qui me sauve de cette épée ?
Quem me salva desta espada?

Et dis-moi où est la route
E me diz onde e a estrada

Qui m’emmène chez mes fantômes ?
Quem me leva aos meus fantasmas?

Qui me sauve de cette épée ?
Quem me salva desta espada?

Qui me dit où est la route ?
Quem me diz onde é a estrada?

Qui conduit à mes fantômes ?
Quem leva aos meus fantasmas?

Qui conduit à mes fantômes ?
Quem leva aos meus fantasmas?

Qui m’emmène ?
Quem me leva?

Source : Musixmatch

Paroliers : Pedro Abrunhosa

CIRQUE DU SOLEIL 2


NIALA

CIRQUE DU SOLEIL 2

Au seuil de la quatrième semaine de canicule un souffle d’espoir aborde le temps d’épreuves passées

Mis en recul les mirages fondent en place d’un pur soleil – s’infectant elle-même de son poison, la mort dans la dernière représentation ne fait pas recette.

Des rires d’enfants tout en couleurs rythment la cavalcade du beau cirque

Une odeur de cheval parcourt la nature à plein crin

Je n’ai pour ma peinture que le plaisir de la laisser causer à coeur-ouvert sans inventer des mots de n’importe quoi pour chercher à se faire applaudir

ce que je déteste n’a rien à voir avec elle

le caillou qui est dans ma poche est de vraie pierre lui

simple comme la vertu qui ignore le tralala de l’emphase orgueilleuse

Ce jour, j’entre en loge pour rendre l’A Propos de circonstance.

Niala-Loisobleu – 8 Août 2022

Reconvexo – Maria Bethaniâ


Je suis la pluie qui jette le sable du Sahara
Eu sou a chuva que lança a areia do Saara

A propos des automobiles de Rome
Sobre os automóveis de Roma

Je suis la sirène dansante, l’intrépide Iara
Eu sou a sereia que dança, a destemida Iara

Eau et feuille d’Amazone
Água e folha da Amazônia

Je suis l’ombre de la voix de la matriarche de la Rome noire
Eu sou a sombra da voz da matriarca da Roma Negra

Tu ne m’attrapes pas, tu ne me vois même pas
Você não me pega, você nem chega a me ver

Mon son t’aveugle, grimace, qui es-tu ?
Meu som te cega, careta, quem é você?

Qui n’a pas senti le swing d’Henri Salvador
Que não sentiu o suingue de Henri Salvador

Qui n’a pas suivi Olodum balançant Pelô
Que não seguiu o Olodum balançando o Pelô

Et qui n’a pas ri avec le rire d’Andy Warhol
E que não riu com a risada de Andy Warhol

Non, non, et je n’ai même pas dit non
Que não, que não, e nem disse que não

Je suis le mec américain fort
Eu sou o preto norte-americano forte

Avec une boucle d’oreille en or à l’oreille
Com um brinco de ouro na orelha

Je suis la fleur de la première chanson la plus ancienne
Eu sou a flor da primeira música a mais velha

Nouvelle épée et sa coupe
Mais nova espada e seu corte

Je suis l’odeur des livres désespérés, je suis Gita gogoya
Eu sou o cheiro dos livros desesperados, sou Gitá gogoya

Ton œil me regarde mais il ne peut pas m’atteindre
Seu olho me olha, mas não me pode alcançar

Je n’ai pas le choix, grimace, je vais jeter
Não tenho escolha, careta, vou descartar

Qui n’a pas prié la neuvaine de Dona Canô
Quem não rezou a novena de Dona Canô

Qui n’a pas suivi le mendiant Joãozinho Beija-Flor
Quem não seguiu o mendigo Joãozinho Beija-Flor

Qui n’a pas aimé l’élégance subtile de Bobô
Quem não amou a elegância sutil de Bobô

Qui n’est pas reconcave et ne peut pas être reconvex
Quem não é recôncavo e nem pode ser reconvexo

Je suis le mec américain fort
Eu sou o preto norte-americano forte

Avec une boucle d’oreille en or à l’oreille
Com um brinco de ouro na orelha

Je suis la fleur de la première chanson la plus ancienne
Eu sou a flor da primeira música a mais velha

Nouvelle épée et sa coupe
Mais nova espada e seu corte

Je suis l’odeur des livres désespérés, je suis Gita gogoya
Eu sou o cheiro dos livros desesperados, sou Gitá gogoya

Ton œil me regarde mais il ne peut pas m’atteindre
Seu olho me olha, mas não me pode alcançar

Je n’ai pas le choix, grimace, je vais jeter
Não tenho escolha, careta, vou descartar

Qui n’a pas prié la neuvaine de Dona Canô
Quem não rezou a novena de Dona Canô

Qui n’a pas suivi le mendiant Joãozinho Beija-Flor
Quem não seguiu o mendigo Joãozinho Beija-Flor

Qui n’a pas aimé l’élégance subtile de Bobô
Quem não amou a elegância sutil de Bobô

Qui n’est pas reconcave et ne peut pas être reconvex
Quem não é recôncavo e nem pode ser reconvexo

GERMINATION 2


ODILON TREDON – GERMINATION

GERMINATION 2

La fin s’apprête à entrer sans s’écarter du vide dont elle s’est repue durant 12 ans

tourne en moi comme de l’Antonio Ramos Rosa

Mouvements de plantes généreuses

Derrière le tournesol au zénith

un bulbe vénéneux au grand sourire féconde son serpent en la personne d’un couvreur

TULIPE STENEGRIE

Et j’accueille le manouche en dépit de son surnom de voleur de poules

sans méfiance

m’aime avec louange

pauvre imbécile

Entre toit émoi tu vas perdre une somme astronomique….

Qu’est que l’argent ?

Un mal incurable qui détruit tout par sa laideur en évoquant du beau en veux-tu en voilà

GERMINATION

Le combat pour la sauvegarde du respect humain vaut plus qu’une gerbe de flagornerie

cette chanson de Maria c’est mes larmes qui tiendront ma main gauche au chevalet.

Niala-Loisobleu – 20 Juillet 2022

Maria Bethânia – « As Canções Que Você Fez Para Mim »

Aujourd’hui j’entends les chansons que tu as faites pour moi
Hoje eu ouço as canções que você fez pra mim

Je ne sais pas pourquoi tout a changé comme ça
Não sei por que razão tudo mudou assim

Les chansons sont restées et tu ne l’as pas fait
Ficaram as canções e você não ficou

Tu as oublié tellement de choses qu’un jour tu m’as dit
Esqueceu de tanta coisa que um dia me falou

Tellement qu’il ne restait qu’entre nous deux
Tanta coisa que somente entre nós dois ficou

Je pense que tu ne te souviens même plus
Eu acho que você já nem se lembra mais

C’est si dur de regarder le monde et de voir
É tão difícil olhar o mundo e ver

ce qui existe encore
O que ainda existe

Parce que sans toi mon monde est différent
Pois sem você meu mundo é diferente

ma joie est triste
Minha alegria é triste

Combien de fois as-tu dit que tu m’aimais tellement
Quantas vezes você disse que me amava tanto

Combien de fois ai-je essuyé tes larmes
Quantas vezes eu enxuguei o seu pranto

Et maintenant je pleure juste sans toi ici
E agora eu choro só sem ter você aqui

Tu as oublié tellement de choses qu’un jour tu m’as dit
Esqueceu de tanta coisa que um dia me falou

Tellement qu’il ne restait qu’entre nous deux
Tanta coisa que somente entre nós dois ficou

Je pense que tu ne te souviens même plus
Eu acho que você já nem se lembra mais

C’est si dur de regarder le monde et de voir
É tão difícil olhar o mundo e ver

ce qui existe encore
O que ainda existe

Parce que sans toi mon monde est différent
Pois sem você meu mundo é diferente

ma joie est triste
Minha alegria é triste

Combien de fois as-tu dit que tu m’aimais tellement
Quantas vezes você disse que me amava tanto

Combien de fois ai-je essuyé tes larmes
Quantas vezes eu enxuguei o seu pranto

Et maintenant je pleure juste sans toi ici
E agora eu choro só sem ter você aqui

SONHO MEU


NIALA

SONHO MEU

Gal Costa

Mon rêve, mon rêve
Sonho meu, sonho meu

Va trouver que tu habites loin
Vai buscar que mora longe

Mon rêve
Sonho meu

Mon rêve, mon rêve
Sonho meu, sonho meu

Va trouver que tu habites loin
Vai buscar que mora longe

Mon rêve
Sonho meu

Montrera ce désir
Vai mostrar esta saudade

Mon rêve
Sonho meu

avec ta liberté
Com a sua liberdade

Mon rêve
Sonho meu

Dans mon ciel l’étoile directrice s’est perdue
No meu céu a estrela guia se perdeu

L’aube froide ne m’apporte que de la mélancolie
A madrugada fria só me traz melancolia

Mon rêve
Sonho meu

Je ressens la chanson de la nuit
Sinto o canto da noite

dans la bouche du vent
Na boca do vento

Faites la danse des fleurs
Fazer a dança das flores

Dans mes pensées
No meu pensamento

Apporte la pureté d’une samba
Traz a pureza de um samba

Sens, marqué par des chagrins d’amour
Sentido, marcado de mágoas de amor

Une samba qui bouge nos corps
Um samba que mexe o corpo da gente

Et un vent vagabond berçant la fleur
E um vento vadio embalando a flor

Mon rêve
Sonho meu

Mon rêve, mon rêve
Sonho meu, sonho meu

Va trouver que tu habites loin
Vai buscar que mora longe

Mon rêve
Sonho meu

Mon rêve, mon rêve
Sonho meu, sonho meu

Va trouver que tu habites loin
Vai buscar que mora longe

Mon rêve
Sonho meu

Montrera ce désir
Vai mostrar esta saudade

Mon rêve
Sonho meu

avec ta liberté
Com a sua liberdade

Mon rêve
Sonho meu

Dans mon ciel l’étoile directrice s’est perdue
No meu céu a estrela guia se perdeu

L’aube froide ne m’apporte que de la mélancolie
A madrugada fria só me traz melancolia

Mon rêve
Sonho meu

Mon rêve, mon rêve
Sonho meu, sonho meu

Va trouver que tu habites loin
Vai buscar que mora longe

Mon rêve
Sonho meu

Mon rêve, mon rêve
Sonho meu, sonho meu

Va trouver que tu habites loin
Vai buscar que mora longe

Mon rêve
Sonho meu

Mon rêve, mon rêve
Sonho meu, sonho meu

Va trouver que tu habites loin
Vai buscar que mora longe

Mon rêve
Sonho meu

Mon rêve, mon rêve
Sonho meu, sonho meu

Va trouver que tu habites loin
Vai buscar que mora longe

Mon rêve
Sonho meu

Mon rêve, mon rêve
Sonho meu, sonho meu