CONCEPTION


« CONCEPTION » – NIALA 2022 – Don à Christophe TEXIER

« CONCEPTION »

(Le Peintre 4)

NIALA 2022

ACRYLIQUE S/PANNEAU S/VERRE 60X80

Le regard s’est dépossédé de l’absence en entrant ses yeux dans l’objet qu’il a fait charnel

sensation en 3 D qui rejoint les formes et les volumes de la sculpture et de son cri

que l’environnement végétal met sur un piedestal

Le chemin pris se voulait aquatique la conception ne pouvait donc qu’être utérine

Rien ne s’arrête

l’amour tient l’univers qu’il s’est choisi

défiant l’abandon destructeur par un espoir certes fou mais fidèle à son image rivée au prisme

que l’accompagnement musical des quatre éléments soude à l’éternel

Le vert des yeux vers la mer, adoubé.

Niala-Loisobleu – 20Mai 2022

SANS GRAPPIN

Passés sous la surface vide ils allaient entre deux eaux

errants en apnée

à la recherche de l’amphore où le soleil s’est réfugié

Alors que glacial un silence avait largué ses mines

la barque trouva le chenal

Sur le blanc du sable

du grand fond

des enfants apprenaient

du Peintre

le sens des mots-peints.

Niala-Loisobleu.

24 Janvier 2023

JE M’APPELLE SAUDADE


JE M’APPELLE SAUDADE

Net sur la vague

tel ce qui roule de lin à l’autre

bleu comme un serein libre de cage

je chante mes mots-peints

solitaire comme un vers

rempli au contoir chaque matin.

Niala-Loisobleu.

20 Janvier 2023

DU FOND DE LA MERE, CE QUI TIENT


photo Niala

DU FOND DE LA MERE, CE QUI TIENT

La coquille baille

je m’éveille et m’accoude aux cavernes

Un banc est en Place de Furstenberg

escale

où se tient ma jeunesse

à marrées perpétuelles dans cette vieillesse terrestre

J’ai vu le bleu

Vincent d’un bout à l’autre

Grindel comme berger

Léo pour apprendre à chanter ce qui résonne au naturel

Tout fout l’camp

sauf ce qui tient en relais dans le ventre…

Niala-Loisobleu.

16 Janvier 2023

« DE CAP ET DE PAIX » – NIALA 2022 – ACRYLIQUE S/CARTON-BOIS – ENCADRE S/VERRE 40X50


« DE CAP ET DE PAIX »

NIALA 2022

ACRYLYQUE S/CARTON-BOIS

ENCADR2E 40X50

I8° au dehors ce 23 Décembre

un vent qui ne soulève rien de peau

et des averses à donner goût au vain

Je me jette Dumas en toi Alexandre

me faut un héros pour redresser ce tort

D’Artagnan ça me botte

et hop me voici à cheval à faire en sorte justice

Noël est à la veille

les saisons sont détruites

on tue en Ukraine

alors rentre ton boeuf et ton âne

et sors si tu as en corps des couilles

remonter tes manches

avant que tout s’effondre…

Niala-Loisobleu.

23 Décembre 2022

Émoi, Émoi


Émoi, Émoi

La part d’œil donnée au soleil sans rite de sacrifice

Un tracé pictural corrigeant la neutralité des couleurs

Le fessu émouvant qui précède la mise en marche

A la grande cascade des seins ce tant de fonte qui te succombe

Ainsi va le jour neuf qui garde au fond de lui ce qui fait de la vie le relais exceptionnel qu’on se transcende.

Niala-Loisobleu – 23 Décembre 2022

DANS LA PLUIE


DANS LA PLUIE

Malgré tout le mal que je pense

je la regarde tomber du fond des yeux

Je t’aime humide assez pour refuser la sécheresse

et avoir faim d’estuaire de pré salé

émoi frisons d’herbe

du marais

quand la barrière est tout verte

et que la coque se lève du platin pour prendre la mer

en arrangement avec la lune rêvant de connaître le soleil.

Niala-Loisobleu.

15 Décembre 2022