EN MONTEE DU VALLON


EN MONTEE DU VALLON

Le virage débusque à partir du pied le derrière du genou en étape avant l’enchantement

comme la pente à se laisser glisser conduit au 7ème ciel

Enfoui dans ta fleur tutélaire mon subconscient allait trottinant, le voilà qui ouvre l’oeil

avec un mot pour chaque pierre sortant de l’herbe son air d’autan

cet ocre queue-de-vache venu de la mère en témoignage d’appellation

La tourterelle en écart des lèvres s’envole du trou de la haie qui me fait penser au claquement jubilatoire du travail bien fait

ce qui me rappelle la note que j’avais mis sur Julie fut un tant

Soudain tout ce qui demeure inchangé se met à éclore du vide à rendre le chien fou.. Il renifle les toiles jusqu’à la trame du bleu, appâté par la cerise des tomates

Des vélos me sortant des jambes me grimpent le pinceau en danseuse. J’ai le rire innocent d’enfant dans la palette.

Niala-Loisobleu – 24 Mai 2022

DECLARATION PUBLIQUE


ODILON REDON

DECLARATION PUBLIQUE

Face à la durée l’éphémère avoue ce qu’il cache

comme l’aisselle montre que la fonction du poil n’a rien de la mauvaise herbe

alors que la vigne et sa feuille dogmatique hypocrise en voilant le désir

Raide sur ses fruits ma tige accueille la fonction du compotier sans cacher le nu de ce qui s’entend par éternité

Ce qui « dur » dure par nature non soumise et non par les rues à trottoirs commerçants.

Niala-Loisobleu – 17 Mai 2022

PÊCHE CERISIERE


PÊCHE CERISIERE

Rouges et échappées aux gelées menaçantes d’avant-printemps les cerises sortent leurs fesses rebondies au soleil

Le sucre qu’elles ont déjà au ventre annonce des jours à retrouver la signification de l’arbre

Aujourd’hui le jardin porte au retour de l’enfant prodigue, je vais pouvoir me faire couper les cheveux inutiles

Niala-Loisobleu -14 Mai 2022

« L’ETAPE DANS LES MAINS » (Le Peintre 2) – NIALA 2022 – ACRYLYQUE ENCADRE S/VERRE 40X50


NIALA

« L’ETAPE DANS LES MAINS »

(Le Peintre 2)

NIALA 2022

ACRYLYQUE S/ CONTRECOLLE

ENCADRE S/VERRE 40X50

Sur le blanc qui coiffe tu as ramené la verdeur du sentiment au nom qu’en ce qui le concerne l’âge s’en moque et s’en remet à l’éternel pour seule conviction

Le rodage des véhicules effacé aujourd’hui, s’étant ici montré plus qu’utile à l’instruction de fond qui mène au-delà de la sortie de chez le concessionnaire, nous a sorti du paradoxe

Il apparaît qu’on ne va au corail en franchissant la coquille qu’en respectant les étapes dans les mains que jusqu’à faire sortir la poule pour qu’elle ponde

Alors Le Peintre en faisant tomber les bretelles peut trouver la peau et le pouls sous la robe des saisons, le vert maritime outre-mer sous la flottaison.

Niala-Loisobleu – 11 Mai 2022

L’Empoigné des mains


Odilon Redon

L’Empoigné des mains

Dans l’abrupt du costume mis sur l’image la balade se tortille pour savoir ce qui se cache derrière la cravate qui mobilise toute la place

Les hypothèses allant comme des caisses d’alevinage déversé, mélange au point de remplacer la race par un bâtardage de diversion

Odilon t’asseyant sur le jaune du noyau porte le vrai à tes mains pour leur faire sentir le signe de reconnaissance

Alors passé le décor de carton pâte apparaîtront les remparts solides de la pierre sur le chant lyrique de l’aria que le flux mène au rivage

Le Peintre peint saut en membres.

Niala-Loisobleu – 11 Mai 2022

TON VERT M’EST SI PLEIN


TON VERT M’EST SI PLEIN

Qu’il écarte le vide si loin que ta peau veinée de bleu démarbre tes seins pour me conduire aux rizières de ton ventre

Buffle alors je tire de mes reins le pudique de plusieurs mots crus que tu soulignes

Le Peintre passe au N°2

du feu dans la gorge…

Niala-Loisobleu -10 Mai 2022

« L’ART DE FAIRE » (Nouvelle Série: LE PEINTRE 1) – NIALA 2022 – ACRYLIQUE S/ CONTRECOLLE 40X50


NIALA 2022

« L’ART DE FAIRE »

(Nouvelle Série: LE PEINTRE 1)

NIALA 2022

ACRYLIQUE S/CONTRECOLLE 40X50

Tout ce que j’ai fait en m’ayant mené là où se tient ce soleil qui a réuni toute la recherche de la traversée, regarde l’autre rive du serein de l’abouti d’un absolu réalisé dans la seule forme possible

Mon concept d’amour en refusant la manière de faire le monde sans humanisme, refuse l’irrespect de la connaissance, croissance de toute forme destructive, matérialisme, extrémisme, abandon du sacré laïque, intolérance, bafouement de la beauté

Pérennisant le temporel ainsi voulu au-delà des nuits , comme un humble rêve..

Aujourd’hui montre que j’ai raison de croire.

Niala-Loisobleu

9 Mai 2022

UNE INFINIE TENDRESSE – CATHERINE RIBEIRO


UNE INFINIE TENDRESSE – CATHERINE RIBEIRO

Brisée mais non vaincue
J’observe mes entrailles
Et mon coeur et mon corps
Partout couvert de traces
Par nous ensanglatés
Par nous mes hommes, mes femmes
Par vous mes tant aimées
Par vous mes libertés

Oh, donnez-moi, donnez-moi
Dix hommes desespérés
Oh, donnez-moi, donnez-moi
Dix hommes desespérés
Oh, donnez-moi, donnez-moi
Dix hommes desespérés…

Je suis dans l’ombre le reflet
De vos vies sacrifiée
Ma liberté dépend
De vous entièrement
Vos mots vos désespoirs
Sont forces vives en moi
Mes craintes, mes angoisses
Vos raisons d’espérer

Oh, donnez-moi donnez-moi
Cinq hommes désespérés…

Je connais nos faiblesses
Déclins crépusculaires
Formidables courages
Que nos vies en survie
Brûlons les abattoirs
Levons nos poings serrés
Craquelons nos carcans
Déchaînons nos enfants

Oh, donnez-moi, donnez-moi
Deux hommes desespérés
Oh, donnez-moi, donnez-moi
Deux hommes desespérés
Oh, donnez-moi, donnez-moi
Deux hommes desespérés…

Donnez-moi, donnez-moi
Des hommes desespérés
J’en ferai des montagnes
Des soleils, des brasiers
Des puissances d’amour
Des infinies tendresses
Des sexes gigantesques
J’en ferai des grands fours

Des aliénés d’amour
Des armures de combat
Des fous de poésies
De grandes symphonies
Nous serons là vivants
Témoignages vivants
D’un amour infini
D’une infinie tendresse

BIENVENUE AU JARDIN 1


BIENVENUE AU JARDIN 1

Toujours au bord du chemin de retour à l’écurie, le cheval passera par le lavoir se rafraîchir la mémoire

Bientôt 22h30 la peur de se manquer plus forte à cet endroit du ventre où les liaisons nerveuses se rencontrent empressées

un creux d’omoplates prêt à déshabiller la montée de toutes les fragrances de chaque mouvement osseux de la moelle

Le mollet est dans la course derrière le papillon sorti des sacoches en diagonale. La tête qui s’enfonce change de visage au fur et à mesure que la position varie de genre. Et de l’herbe où la menthe approche verdissent de nouvelles contrées.

Niala-Loisobleu – 8 Mai 2022

DOUBLE-COQUE


ODILON REDON

DOUBLE-COQUE

Antique navigation autour du bleu des maisons-blanches, au rivage de l’île où le prao me dépose

le silence des chiens dans mon transport d’enfant en me couchant au pied de la porte, a semé un trouble dans la lecture du destinataire des signaux lancés de l’embarcation

à qui s’adresse l’ohé-codé du navire et à quel genre

l’émoi qui porte le tapis à décoller du sol en toute bonne foi, doit être mis à la bonne température pour continuer son bon voyage dans le bon cap

L’atelier s’est ouvert ce matin sous la pulsion heureuse d’Odilon.

Niala-Loisobleu – 2 Mai 2022