Canción para un niño en la calle – Mercedes Sosa/René Pérez


Canción para un niño en la calle – Mercedes Sosa/René Pérez

A cette heure exactement
A esta hora exactament

Il y a un enfant dans la rue
Hay un niño en la calle

Il y a un enfant dans la rue
Hay un niño en la calle

C’est l’honneur des hommes de protéger ce qui pousse
Es honra de los hombres proteger lo que crece

Fais attention qu’il n’y ait pas d’enfance éparpillée dans les rues
Cuidar que no haya infancia dispersa por las calles

Empêchez le cœur de votre navire de faire naufrage
Evitar que naufrague su corazón de barco

Votre incroyable aventure pain et chocolat
Su increíble aventura de pan y chocolate

Mettre une étoile à la place de la faim
Poniéndole una estrella en el sitio del hambre

Sinon c’est inutile, sinon c’est absurde
De otro modo es inútil, de otro modo es absurdo

Répétez la joie et la chanson sur terre
Ensayar en la tierra la alegría y el canto

Parce que c’est inutile, s’il y a un enfant dans la rue
Porque de nada vale, si hay un niño en la calle

Tout toxique de mon pays
Todo lo tóxico de mi país

Il entre dans mon nez
A mí me entra por la nariz

Je lave les voitures, je nettoie les chaussures
Lavo autos, limpio zapatos

Je sens la pâte et je sens aussi le paco
Huelo pega y también huelo paco

Je vole des portefeuilles, mais je suis de bonnes personnes
Robo billeteras, pero soy buena gente

je suis un sourire édenté
Soy una sonrisa sin dientes

Pluie sans toit, ongle avec de la saleté
Lluvia sin techo, uña con tierra

Je suis ce qui reste de la guerre
Soy lo que sobró de la guerraUn estomac vide
Un estómago vacío

Je suis un coup au genou qui guérit avec le froid
Soy un golpe en la rodilla que se cura con el frío

Le meilleur guide touristique de la banlieue
El mejor guía turístico del arrabal

Pour trois pesos je te promène dans la capitale
Por tres pesos te paseo por la capital

Je n’ai pas besoin de visa pour voler autour du ring
No necesito visa pa’ volar por el redondel

Parce que je joue avec des avions en papier
Porque yo juego con aviones de papel

Riz à la pierre, boue au vin
Arroz con piedra, fango con vino

Et ce qui me manque j’imagine
Y lo que me falta me lo imagino

Le monde ne devrait pas marcher pieds nus avec amour
No debe andar el mundo con el amor descalzo

Voler un journal comme une aile à la main
Enarbolando un diario como un ala en la mano

Monter dans les trains, échanger des rires pour nous
Trepándose a los trenes, canjeándonos las risas

Frapper nos poitrines avec une aile fatiguée
Golpeándonos el pecho con un ala cansada

Ne devrait pas marcher la vie de nouveau-né que j’apprécie
No debe andar la vida recién nacida aprecio

L’enfance risquait un gain étroit
La niñez arriesgada a una estrecha ganancia

Parce qu’alors les mains sont des paquets inutiles
Porque entonces las manos son inútiles fardos

Et le coeur juste un gros mot
Y el corazón apenas una mala palabra

Quand la nuit tombe je dors éveillé
Cuando cae la noche duermo despierto

Un oeil fermé et l’autre ouvert
Un ojo cerrado y el otro abierto

Au cas où les tigres me cracheraient une balle
Por si los tigres me escupen un balazo

Ma vie est comme un cirque, mais sans clown
Mi vida es como un circo, pero sin payaso

je marche dans le fossé
Voy caminando por la zanja

Jongler avec cinq oranges
Haciendo malabares con cinco naranjas

Demander de l’argent à tous ceux qui peuvent
Pidiendo plata a todos los que pueda

Sur un vélo monoroue
En una bicicleta de una sola rueda

Je suis de l’oxygène pour ce continent
Soy oxígeno para este continente

Je suis ce que le président a négligé
Soy lo que descuidó el presidente

N’aie pas peur si j’ai mauvaise haleine
No te asustes si tengo mal aliento

Ou si tu me vois torse nu avec mes tétons au vent
O si me vez sin camisa con las tetillas al viento

Je suis un élément de plus du paysage
Yo soy un elemento más del paisaje

Les reçus de rue sont mon camouflage
Los recibos de la calle son mi camuflaje

Comme quelque chose qui existe, qui semble être un mensonge
Como algo que existe, que parece de mentira

Quelque chose d’inanimé mais respirant
Algo sin vida pero que respira

Pauvre qui a oublié qu’il y a un enfant dans la rue
Pobre del que ha olvidado que hay un niño en la calle

Qu’il y a des millions d’enfants vivant dans la rue
Que hay millones de niños que viven en la calle

Et une multitude d’enfants qui grandissent dans la rue
Y multitud de niños que crecen en la calle

Je les vois serrer leurs petits coeurs
Yo los veo apretando su corazón pequeño

Nous regardant tous avec une fable dans les yeux
Mirándonos a todos con fábula en los ojos

Un éclair tronqué traverse leurs yeux
Un relámpago trunco les cruza la mirada

Parce que personne ne protège cette vie qui grandit
Porque nadie protege a esa vida que crece

Et l’amour s’est perdu comme un enfant dans la rue
Y el amor se ha perdido como un niño en la calle

Hé, en ce moment il y a exactement un enfant dans la rue
Oye, a esta hora exactamente hay un niño en la calle

Il y a un enfant dans la rue !
¡Hay un niño en la calle!

Source : Musixmatch

Paroliers : Rene Perez / Armando Tejada Gomez / Popi Spatocco / Angel Ritro

Nilda Fernandez , Mercedes Sosa « Mon amour


Nilda Fernandez , Mercedes Sosa « Mon amour »

 

Mon Amour ♪

No te condenes a perpetuidad
La cuerda existe y no te ahogará
Mon Amour, Mon Amour
Te amo y te espero
Es algo muy ligero
La pluma en el tintero
Mon Amour.Cuando mis versos puse en la pared
Tal vez sería porque yo que sé
Mon Amour, Mon Amour
Te amo y no te encuentro
Es algo muy por dentro
El mundo hasta su centro
Mon Amour.

Si lo deseas me voy hacia atrás
En las mentiras no me perderás
Mon Amour, Mon Amour
Te amo y nunca llego
Es algo como el fuego
La llama para un ciego
Mon Amour.

 

Mon Amour
Ne te condamne pas à perpétuité
La corde existe et ne vous noiera pas
Mon Amour, Mon Amour
Je t’aime et je t’attends
Il est très léger
Le stylo dans l’encrier
Mon Amour

Quand je mets mes versets au mur
Peut-être que ce serait parce que je sais
Mon Amour, Mon Amour
Je t’aime et je ne te trouve pas
C’est quelque chose de profond à l’intérieur
Le monde à son centre
Mon Amour

Si tu veux, j’y retournerai
Dans les mensonges tu ne me perdras pas
Mon Amour, Mon Amour
Je t’aime et je n’arrive jamais
C’est quelque chose comme le feu
La flamme pour un aveugle
Mon Amour

 

 

GRACIAS A LA VIDA


P1050490

GRACIAS A LA VIDA

 

L’ombre figurée se serait définitivement penchée pour absorber la vague

et pêcher l’allure de la marée au trait d’écume

si le vent retenu avait ravalé la voile avant  qu’à la proue  la mariée ait pu poser son bouquet

des premières glaciations nos silex n’auraient jamais vu le jour à la trouée du feu du clair-obscur

si les pierres-gardiennes n’avaient révélé le secret du tracé de la cathédrale d’amour

pour bâtir avec les outils du luth final en chansons de gestes courtois saltimbanques crachant un ô revoir qui tourne les mouchoirs

alors sortis de nos larmes nous irons accrochés au réverbère de notre seul espoir en bandant le fil de notre funambule traversée sur le fil du rasoir

dents serrées sur les semailles du taire d’un bleu sacré qui tient le guet intérieur

à l’écart du chemin de ronde puisant l’eau comme un âne en noria

pour se vendre en packs

Demeure pure de roche, minérale et végétale ma Beauté, ma Vie, mon Amour.

 

Niala-Loisobleu – 17 Janvier 2018