NIALA

« PASTORALE »

NIALA 2022

ACRYLIQUE S/TOILE 73X60

Bord à bord de Saintonge que la Charente traverse

Cognac

garde ses tours à St-Jacques au coeur des vignes

Sur le chemin

des moutons que la mer étale

entre ses îles par le pertuis, l’innocence garde sa verdeur

dans le Jardin de Niala

sur la colline de La Chaume à Boutiers-St-Trojan.

Niala-Loisobleu.

18 Septembre 2022

INTERSTICE


NIALA « LES TOURS ST-JACQUES – COGNAC  » Acrylique s/toile 92×73 – 2021

INTERSTICE

Calme et paisible, la Charente coule aux pieds du tant sans se départir de son patrimoine

Les Tours sourient ce jour de 16 Septembre 2022

Hennessy expose le projet que des artistes ont illustré

Mes jambes qu’un présentiment guident m’ont encore porté sur le chemin de ronde voir venir

Au créneau Morgan Berger est là, présent, regard au loin

Francis me glisse des oreilles au coeur un dernier souhait pour Cognac

François 1er est à sa place

Poursuivons la mémoire chacun dabs sa page…

Niala-Loisobleu – 18 Septembre 2022

DU BOUT DE CE JOUR


NIALA

DU BOUT DE CE JOUR

Flore s’assied

Hume

Quelle journée

l’oiso lui a fait voir l’Île sans secret

longue traversée convoyée par les dauphins, beaucoup de vagues entre les balises jusqu’au parvis du phare

Deux chutes, on approche du bout du dernier jour

L’Amiral apparaît entre deux colonnes

il attrape l’amarre, appelle son équipage et dit:

Relevez-le…

Niala-Loisobleu – 16 Septembre 2022

FIDÉLITÉ PAR JACQUES DUPIN


FIDÉLITÉ PAR JACQUES DUPIN

Nos armes et nos liens ont jailli de la môme souche, à présent calcinée, éparpillée dans le ciel froid.

D’autres (leurs ont failli me perdre, d’autres talons d’argent me piétiner. J’ai repoussé cette aube anticipée du jour qui ne doit qu’à la nuit son accompagnement de
flûtes et de nuées, son trouble, sa félicité…

Tellement j’ai tremblé que tu ne trembles plus, ma flamme à la proue, très bas, éclairant les filets.

Les astres sont anciens mais la nuit est nouvelle. 0 sa tyrannie d’enfant d’autrefois, son joug de rosée.

Jacques Dupin

POSTE DE GARDE – NIALA 2022 – ACRYLIQUE S/TOILE 46X38


« POSTE DE GARDE »

NIALA 2022

ACRYLIQUE S/TOILE 46X38

Du pot noir qui monte à l’Est

la grenouille enlève son échelle

Monter oui mais qu’au soleil

L’anémone en montant son Poste de Garde

vient prendre son tour en génoise tout au long de la côte

La mer porte une naissance permanente

les fleurs au jardin de son ventre ne peuvent qu’être de sel

Au sommet de ta fourche le nid se fonde à partir des sphères de ta poitrine

faisons que les pierres portent le cri à la place qui est sienne

L’amour et pas le guère.

Niala-Loisobleu – 5 Mars 2022

« NIALA RECOLLETS 2022 » – NIALA 2022 – ACRYLIQUE S/TOILE 65X54


Tableau qui servira pour l’affiche de l’exposition

« NIALA RECOLLETS 2022 »

NIALA 2022

ACRYLIQUE S/TOILE 65X54

Oyez, oyez, il est né mon dernier enfant

tout est dedans !

Tel mon jardin, où pousse la Femme Anémone, où laboure le cheval, où l’oiseau grimpe, où l’abeille garde, où le Bleu c’est le chien qui surveille le maussade pour le mordre, où la mer ne veut que l’enfant en bateau de papier, où les mots-peints s’allient à la poésie, où les petites-maisons blanches abritent l’humanisme

Récollets la pierre levée…

Niala-Loisobleu – 20 Janvier 2022

PASSAGE DU COL


PASSAGE DU COL

Redressant le bas du dos le peintre se met d’équerre avec le soleil et pousse le chariot en direction de la rue d’Angoulême la main ferme sur le fil à plomb

L’époque change si vite d’humeur qu’l faut pas tarder à répondre quand l’estuaire ouvre l’écluse

Et puis mis en humeur joyeuse par une pensée bleue par une maison de Mexico qui ne triche pas avec la lutte pour l’espoir, j’ai peint l’envie de faire l’amour qui en navette funicule mon sacré coeur

Le petit oiseau sur ma main chante à vague montante

Niala-Loisobleu – 13 Janvier 2022

JE DETOURNE POUR REVENIR


JE DETOURNE POUR REVENIR

Sortis de la ménagerie d’un ambulant volatile, les chevaux viennent flairer la piste, l’appétit de parade réouvert par un M. Loyal connu de longue date

La rue cogne à la porte du Couvent de son tambour de ville pour un retour au Prieuré

Reste à revenir sur l’état actuel qui fixe des conditions en vertu de la crise sanitaire afin d’accepter les contraintes en vertu du vif argent créatif voulant vivre sa reconnaissance

Grande nécessité oblige

Voir le flot sortir de l’amer aux pieds du ber, ébranle l’énergie à lui faire dire oui

On ne peut quitter la scène sans dire « Au revoir »…

Niala-Loisobleu – 12 Janvier 2022

LE TRAIT D’UNION


TRAIT D’UNION

MESSAGERIE : le-peintre-niala@orange.fr

Les yeux droit devant dans sa suite le chemin fait place à tout un changement après les contraintes que cette pandémie lui inflige

Ce qui relevait des attaches un tranchant l’a coupé à jamais

A partir de maintenant il faut retourner au point de départ pour inventer à partir de la base saine restant utilisable

Le peintre ne peut brûler son atelier comme un pêcheur de St-Jacques a le choix de détruire son navire si les suites du Bréxit lui coupent la pêche. L’artiste ne figure sur aucune des dispositions d’aide étatique

L’artiste est le marginal qu’il préfère en matière d’économies

Alors comme le JARDIN DE NIALA est ce qu’il y a de plus vivant et qu’il produit sans polluer faut pas le fermer

Au contraire

Il vous demeure ouvert en trait d’union sans condition

L’atelier c’est une ruche au service de demain et bien ma RESOLUTION.

Niala-Loisobleu – 11 Janvier 2022

Photo Niala