ALLUMER LA NUIT


ALLUMER LA NUIT

Enduire l’ombre de l’éclair de tes mots en comblant les fissures d’artifices

cette église où nous communions, réfléchie de la source à la mer par l’estuaire de la poésie

Aux abords des cailloux hypocrites un phare en balise

chenal silencieux du concis qui conduit

Le sol et le ciel réunis par le double genre de l’Arbre de Vie et Nous au-delà du doute des questions contre-nature

Rouault intrinsèquement solaire

Par la pluie je vais épandre l’anémone à partir d’une autre blancheur, propice à l’arc-en-ciel.

Niala-Loisobleu – 12 Avril 2022

2 réflexions sur “ALLUMER LA NUIT

Les commentaires sont fermés.