Les deux mains autour du vers


Les deux mains autour du vers

L’angle gardé, j’ouvre la fenêtre

le vers est là qui remue sa croupe et ses seins comme un fruit défendu contre tout ce qui s’apprête à le culbuter à la cosaque, tout en mots d’une douceur qui planque son S.M.T. saumâtre à couvert, genre capote en glaise

Les roues qui patinent dans la pro messe

Ah Marianne ne crois pas que ça ira, ça ira, tu déchanteras de l’élection molle qui se prend pour la plus grosse

L’amuse-gueule écrit par Paul Neuhys, j’adhère du service trois pièces, mais la comptine du marchand du Temple c’est vraiment trop cher

De République à cinq ans de monarchie on s’apprête à s’inspirer du pouvoir absolu auto-proclamé

Vive la République respectée pas catin respectueuse

Poutine tente en faim de conte

Mais si l’homme devenu trop lâche pour se rebeller contre l’abus en tous genres se soumet pire que pute, qu’il arrête de se plaindre de perdre son pouvoir d’achat, il mérite plus rien en laissant sa dignité filer à l’égout.

Niala-Loisobleu -21 Mars 2022

3 réflexions sur “Les deux mains autour du vers

Les commentaires sont fermés.