SILLAGE


SILLAGE

Nappe fouillée à corps

l’onde pousse la présence animale d’un bord à l’autre

Au creux des pierres les restes de ta parole

deux doigts sur les lèvres

Une grande roue retient en rayons le miel entre les floraisons

pour la prochaine lune pendant que s’offre la saison du blanc choisir sa couleur

La marque de tes pieds mouillés sur les tomettes n’a pas éteint ce qu’il peut y avoir de flamme en toi

j’ai tenu ma promesse en ouvrant l’atelier ce matin d’un coup de chapeau à la fragrance des roses

l’épuisette s’est empressée d’en saisir le parfum avant que la manif sorte ses banderoles et ses protestations légitimes ou non

Emoi dans mon coin, tournant le dos à l’horloge, j’ai remonté les cordes de la boîte à musique comme le gosse qui a gagné un tour gratuit.

Niala-Loisobleu.

19 Janvier 2023

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.