Là où la Seine se passe


Pablo Auladell

Là où la Seine se passe

Dans le silence d’un désert m’aime pas un chameau alignant ses bosses sur la tôle ondulée des dunes

On m’avait vanté ce caravansérail comme un des meilleurs pour l’échange sur la route de la soie

Que dalle

le moucharabieh ne laisse rien dépasser qui ondule

pas de tapis qui vole sur le pavé mosaïque à propos de ce qui dégringole

quant aux coussins sous les douleurs rénales, juste l’humidité à 100 % les renforce

avec en plus, un chat échappé du costume qui exhibe des délices de l’Orient pour l’imaginaire tiré du catalogue de mirages

Pourtant, pour autant qu’il m’en souvienne , à moins que je déménage, c’était du lourd qui sortait du rideau après les trois coups du gendarme

De la boîte à l’être je sors des allumettes sans soufre pour rallumer l’Avant-Scène.

Niala-Loisobleu.

12 Janvier 2023

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.