DANS LA FLAQUE DU MIROIR


DANS LA FLAQUE DU MIROIR

Accrochée au clou des guignes comme une époque des cerises

l’espérance patauge sous le cheval qui passe le cylindre sur le noyé

l’ordre du jour flambe dans l’inconnu

Les couleurs butent aux murs infranchissables du coeur passé par les larmes

à l’aube des brumes rapprochées des glus d’oiseleur

Pas un mot ne couvre la dernière lettre avant l’exécution

sans épitaphe d’oiseau sur la porte le lin disperse ses bleus.

Niala-Loisobleu.

10 Janvier 2023

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.