LE COQ QUI COUVE


LE COQ QUI COUVE

Le silence ordonné des messes dresse l’oreille

l’enfant chantonne en roulant ses billes

là-haut des grues passent enlever les containers made in Taïwan

pendant que l’oiseau fait la sortie des bourgeons sur les branches

à présent qu’on a du printemps en plein hiver

du fond des cours et loin des poubelles, une voix me dit qu’on ne changera rien là où vivre n’a de sens que de le faire et de se taire sur l’article

l’esprit de déménageur va bien avec l’envie naturelle transmise par la végétation, les éléments, nos organes, les vieux légumes, le veau sous la mère, les poules qui courent et le saumon sauvage

les seins d’origine, tout comme les culs sont faits pour asseoir la fondement de l’entreprise

l’esthétique c’est intrinsèque

pas externe au coeur des choses

et ça ne doit pas couler comme du rimmel de faux-cils

c’est d’abord de la philosophie,

pas du resserrage de zygomatiques

les vieilles peaux muent dans la tradition du voyage

sois un peu gitan tu comprendras à quoi servent les cartes de réussite mises en paume.

Niala-Loisobleu.

5 Janvier 2023

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.