HISTOIRE D’UN OEUF DE COQ


NIALA (Oeuvre en cours le 05/01/23)

HISTOIRE D’UN OEUF DE COQ

Le clocher tenu à deux mains bat d’un saut à la corde

dans le tunnel d’un dernier métro où Marlo Brando grimpe à l’arrêt publique

oint de bon beurre pour que l’envie sorte de la coquille Quai aux Fleurs

Sur le rail des anémones tirées des cuissardes gardent le pertuis équitable

Il est grand de toile ce chantier naval en cours

des fruits plus lourds que de la mangue accrochés au mât

C’est l’enfant qui tient la barre pour tenir le cap

les vétérans de la narine plus bons qu’à pendre

sont envoyés chez les Carmélites pour l’échange du dialogue de sourds

Son col marin par la crête des embruns gardera dans des jarres le mystère de la volupté poétique

cerf-volant

arc-en-ciel

le tapis d’ô riant auto-lèche les vents ascensionnels en traversant les herbages odorants des cavités célestes

comme dit le Peintre-Fou, remonter son coq tous les soirs lève des matins radieux.

Niala-Loisobleu.

5 Janvier 2023

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.