Du goût des doigts


Du bout des doigts

Mangeant l’envie de vivre jusqu’à l’ongle mes doigts tartinent la folie en caresses

Un désir laissé attaché à un arbre comme un chien n’est que la vacance du tant présent

Attrape chaque goutte de la langue, la gourde tu n’en as nul besoin

Ton coq chante en basse-cour aussi fort qu’à Versailles un jour de roi-soleil.

Niala-Loisobleu – 4 Janvier 2023

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.