Entre la fleur et l’odeur


Entre la fleur et l’odeur

De la partie de taire dépend là particularité de fragrances

De très envoûtantes fleurs s’appauvrissent par leur bavardage fade

D’autant que le bouton qui développe sa taille caché dans la broussaille affine son haleine sans un mot dans le fond du jardin

Cheval tire le sillon à toi

A l’amble de la vague qui bat au rivage fémoral

Les abeilles viennent y boire entre deux pétales

De l’état de l’enfant au levé de son rêve dépend la courbe du sein nourricier.

Niala-Loisobleu – 3 Janvier 2023

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.