SEOIR DU MATIN


SEOIR DU MATIN

Je l’ai fermé sur le sourire qu’il tenait sur le lin

lui laissant de l’eau propre pour le peint de demain

tout en emportant en réponse à l’écho du vent

le parfum qui sentait de loin

comme la trace que les roues de charrette

laissent pour chemin dans l’enfoncement du ressenti

L’oiseau sur sa branche

dans le couchant de soleil

regarde la lumière monter vers les étoiles

l’appelle par son nom

Elle

pas une autre

pose son jabot sous son oreille

lui dit ce que vous n’entendrez pas

remonte le tapis et tourne la clef de l’atelier.

Niala-Loisobleu.

1er Janvier 2023

2 réflexions sur “SEOIR DU MATIN

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.