DES OISEAUX LE CIEL VIDE


DES OISEAUX LE CIEL VIDE

La campagne étend son linge sur l’herbe d’une illusion d’optique

des poissons qui se sont levés tôt aucun n’a pris l’air de chanter aujourd’hui la fête

Au bord du wagon qui s’est décroché du convoi pour atterrir là pas une vache n’a pris sa place au cinéma

L’enfant en rangeant son train électrique dans le coffre à jouets de la vitrine, jette les rails d’un présent en dehors des joies du cirque

car la petite écuyère en tombant de cheval a fait boire la tasse à son contenu

La Fontaine ferme l’ô au bétail de Perrine.

Niala-Loisobleu.

18 Décembre 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.