DRAPES DE LAQUES PAR MICHEL BUTOR


DRAPES DE LAQUES

PAR

MICHEL BUTOR

C’est l’enveloppement d’un ciel du soir

autour des épaules de l’horizon

puis l’ombre se cristallise en braises

d’où germe un rosier de flammes

qui lèchent et carbonisent la forêt

C’est une agitation de bannières

devant les sillons qui se tordent

sous la fumée des feuilles mortes

roulement de vagues mouillées

dans le chuchotement de l’automne

C’est une rafale de neige

douce comme une caresse

au long des jambes du paysage

qui se blottit au creux du lac

entre les portes des glaciers

C’est une étole de cristaux

taillés en écailles si fines

qu’elles ruissellent sur les yeux

au moindre pas le long des falaises

dans le vertige des embruns

C’est une coulée de métaux

qui rejaillit sur les rocs

pour s’engouffrer dans les ravins

en grappes et lianes

entre les seins des cariatides

C’est un collier de lessive

sur le torse du torrent

entre les berges d’anthracite

aux noeuds d’acajou

dans la gifle de l’ail et du benjoin

Ce sont des bras qui se referment

autour du cou des choses

palpant leur fuite

et s’entrouvrant pour les lâcher

vers un siècle d’essor

Michel Butor

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.