AU MIROIR DE SOI


AU MIROIR DE SOI

Tête sur le bras au moment où l’arbre se dévêt, tu me montres ton corps en faisant montre de m’ignorer

La nature ne sait plus qu’elle position adopter entre le chaud et le froid

Impossible d’adapter son corps au climat montré

Faut-il se méfier des joueurs d’accordéons en les classant d’office comme naturellement aveugles ?

Où est-ce la façon de faire valser un semblant de plaisir ?

A moins qu’il faille désormais faire l’amour en demeurant habillé

Le mâle s’étend dans le brouillard, le féminisme de l’autre versant du lit

Tourne sa lange plus de cette fois dans ce sur quoi il débouche

Quand à la rivière et son rôle

Qu’est-ce que ça compte de lubrifier un mot heur qui bricole dans son coin un pédalo.

Niala-Loisobleu .

14 Décembre 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.