OISEAU MOUCHE


Les pendules en retard et les maux toujours à l’heure je m’en torche, leur lumière est nulle

Garde-toi des décevantes absences qui ajoutent plus de moins au négatif d’épaules

Tu mettras aux toiles le bon vent qui te donne le bonheur d’être bien là

Jamais un commentaire pour que tu saches à quoi tu rimes et des exclamations admiratives à côté dans le vide alentour sont déplorables mais ne montrent que l’évidence du comportement lâche des bipèdes d’ici bas…

Niala-Loisobbleu -11 Décembre 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.