Du divan à la fenêtre


Du divan à la fenêtre

Le serpent a disparu en avalant le rat quand la trompette ouvrit le toril

des papillons m’ont remonté le genre

et du bilboquet la ficelle ne mena pas la boule au trou

Toundra que des chevaux broutent sans clôture avant que les moutons passent

Quand Sigmund a ouvert sa trousse

j’ai sorti un pinceau bleu du nuage pour entendre l’enfant rire.

Niala-Loisobleu.

11 Décembre 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.