A COEUR D’ELLE


A COEUR D’ELLE

Des chemins glissent de l’épaule du parapet

l’élastique distendu a relâché le ré de chaussée

couac qui ya

Les trottoirs y en a qu’un côté soleil et ton pied a écrasé la merde

dans la montée si la voie s’enroue

en danseuse appuie jusqu’au bout

L’hirondelle des maisons fil au téléphone refaire provision de chansons des rues

aujourd’hui j’ai trempé les yeux dans des peintures d’hier pour rosir les façades d’un sourire

en secouant l’échine

du cheval de mer

sur la levée d’encre

d’un visage collé en figure de proue

d’où sortait cette vérité qui la fait tout simplement aimante.

Niala-Loisobleu.

6 Décembre 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.