UN OISEAU DE NUIT


UN OISEAU DE NUIT

Dans la percée d’un décolleté le soir a tourné les pages

bruit de dernier métro en perspective

par précaution le voile est mis contre le gel sur les pots de fleurs rassemblés à l’entrée de la terrasse

Sur la blancheur de la toile un couple vole sans savoir

les reins d’un cheval tournent les sauts en attendant demain

Les tomettes où des coussins tombent de sommeil poussent en eux un ocre de terre cuite

au battement du phare qui tourne à la pointe des ailes

les bateaux tiennent à l’amarre

Eclats de l’embrun

la lune verse ses larmes à sa descente de seins penchée sur l’oreiller

Dans la boîte à violon la musique de nuit s’accorde à laisser faire le rêve à sa guise.

Niala-Loisobleu.

4 Décembre 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.