MARGUERITE EN MUSIQUE DE CHAMBRE


MARGUERITE

EN

MUSIQUE DE CHAMBRE

2021

croise au large sa rupture d’amarre

plus un pétale ne retient la maison dans les arbres

marée-noire

où l’oiseau reste englué dans les ruines du naufrage

Le Peintre raciné à l’anémone protège la barrière de corail et cherche à rejoindre la côte

Remonte un appel du lointain dans les rugissants

un bateau-ivre

faisceau de lumière pure et sans fards qui balaie le ras d’eau

Portée par le vent hors des sirènes la voie ouvre en arrière sur l’avant

C’était Il était une Foi…

Niala-Loisobleu.

15 Novembre 2022

CES MOTS QUI NAISSENT DU SOMMEIL


CES MOTS

QUI NAISSENT DU SOMMEIL

Couverts d’un silence respiratoire que les seins soulèvent, ils suivent la pensée que les comètes promènent au point d’en devancer l’intention sans tirer la réalité par les cheveux

Les chevaux seraient les seuls à n’être pas surpris de voir des zèbres dans leur pacage

Jamais le rêve n’a trahi la signification qui l’accompagne en la générant

Au matin la glace peut refuser d’en voir la vérité

La peur tient trop de place au coin des rues dans ce monde perdu

Nous vivons une insécurité qui ne fait que croître

L’amour est suspecté maintenant comme un arnaqueur

Pauvre petit Eros

Les ogres eux sont reçus sans méfiance en qualité d’influenceurs.

Niala-Loisobleu – 15 Novembre 2022

LA DÉESSE PAR EXCELLENCE PAR JACQUES DUPIN


LA DÉESSE PAR EXCELLENCE PAR JACQUES DUPIN

PAR JACQUES DUPIN

Ce n’est pas le vent de la mer ni mes imprécations qui gonflent ses cheveux, qui l’ont jaillir hors de ses voiles un corps d’une beauté inavouable et qui se donne à tous, tous
les jours, et ne se reprend pas.

Si tu l’affrontes, elle s’enlise. Si tu rampes à ses pieds, sa corolle se fend. Le venin gicle. La contrebande de dentelles s’achève en somnolences entre les lignes.

Les grands nuages, ses vassaux, s’appuient sur mon épaule qui éclate. Je n’ai plus la voix sèche des adolescents qui guettent les détonations.

Jacques Dupin