Il est 19h05


Il est 19 h 05

L’herbe est passée sous un grand soleil, ce qu’il en reste est assez vert pour dormir ici. Etendu autour des troncs le tapis rouge ne montera pas les marches d’un cinéma. Il dormira dans la simplicité de l’automne qui balaye ses feuilles devant sa porte.

Rien n’a pu empêcher les choses de faire à leur habitude

le chat blanc s’est promené d’un bout à l’autre du jardin en quête d’un merle

pendant qu’au volant passaient les célébrations de l’armistice en direction de Royan

Depuis le temps que je suis pas allé à Saintes j’irai demain suivre la Charente autour de ses monuments

les marchés sous les platanes et dans la perspective romaine de la ville ont un air de partir au soleil du sud

De quoi partager la nostalgie de Filipa

aussi

je n’oublierai pas de passer par le haras pour ramasser assez de crottin

pour donner aux jours qui restent un ton de géranium complémentaire.

Niala-Loisobleu – 11 Novembre 2022

Aller loup y’a


je

Aller loup y’a

Quand le cheval me réveilla de son haleine, tous les morts des champs de bataille me dirent comme un seul :

– Alain lève-toi du bon pied pour commémorer seulement la vie !

Fais l’amour comme le champagne se sabre au clair

L’inconnu sous tous les arcs de la terre n’est que le cocu de l’histoire…

Niala-Loisobleu – 11 Novembre 2022