LE TIROIR


LE TIROIR

Collées aux murs les odeurs de bête tiennent pour raison principale aux brancards où j’attèle

Le grenier à foin est fleuri de tes robes imprimées

un trou dans le toit pour la lumière

la charpente pour l’exercice aux barres parallèles

C’est là qu’on s’est enseigné à l’exercice de la vie

et qu’on garde ses dessous dans leurs dentellles pour les moments ténébreux

Ta poupée et mon nounours y restent grandis par les montées à l’échelle.

Niala-Loisobleu – 17 Octobre 2022

3 réflexions sur “LE TIROIR

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.