AUTOMNALE COULEE


PIERRE BONNARD

AUTOMNALE COULEE

D’un soleil papillonnant des plus hautes branches

tu t’es calée au tronc ponctuant les feuilles avec des cris d’oiseaux

la chaleur dispense de déguisement

ta nudité bat le branle

je te chevauche campanile

pour battre ton bruit d’eau à la volée de mes coups de reins

oraison du plus fort

feu du sol à l’humide tranchée où les rousseurs en disent au non-dit

mon émerveille inspirée par tes vapeurs ramène les chevaux, les boeufs et rentre aux écuries goûter l’herbe des matelas de transhumance pour éloigner la paille des prisons repoussantes

Je remplirai ton jardin secret de mes méditations à la fourche de ton chemin retrouvé

Niala-Loisobleu – 9 Octobre 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.