ARIA 2


PAUL CEZANNE

ARIA 2

Calé au cambré des parfums de garrigue

en droit du dos d’appui fondé

un ru coule au devant des jarres

quand le pas d’un âne braie une nuée d’oiseaux s’envole

Ce sont les pierres sèches qui gardent l’humide de la salive humaine

leur coeur constitue l’âme vice et versa

La voix ce matin s’élève seule au diapason des images sereines qui sortent du brouillard.

Niala-Loisobleu – 4 Octobre 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.