CHATIERE AUTOMNALE


PIERRE BONNARD

CHATIERE AUTOMNALE

Par la percée d’un été qui reste de brûlures en tête, l’automne va rentrer s’étirer

multiples coussins d’or et de roux

miaulent entre mes jambes

Un brâme s’avance

le fourré porte son élan en duo pour écarter la meute

Du Marais les enragées du féminisme plaquent leurs seins à la viole

Le loup s’accroche à l’échelle de corde de la nouvelle lune…

Niala-Loisobleu – 23 Septembre 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.