PERCER POUR DES PRUNES


PERCER POUR DES PRUNES

A marcher du côté de Denfert, les catacombes ouvrent sur la pierre tirée pour construire des maisons

Je ne pense pas à Hamlet, ma réponse à sa question, j’en peins un bout de plus chaque matin

T’entends-tu le métro sortir de son tunnel ?

Oui je lis du bon du bonnet et descends à Blanche sans me défenestrer comme d’autres

Pour des prunes sans ôter le noyau

le transit repousse ainsi le verger dans son entité, peuplé d’une abeille à ruche

Pathétique…

Niala-Loisobleu – 19 Septembre 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.