TREMBLEMENT D’ENTRAIN


TREMBLEMENT D’ENTRAIN

Long panache de fumée que le rail répand, le voyage est en cours, les vaches sont présentes

Dans la petite gare de campagne on refera de l’eau de quoi hâler jusqu’au sel

J’ai bourré ma pipe avant de monter à bord gagner ma place sur la plate-forme pour sortir du tunnel que le quotidien choisit de peur de la lumière

Des enfants collant l’école ont dans la couleur des joues quelque chose qui me rappelle l’esprit des champs

Fin comme le brin qui herbe, gouteux comme la langue qui se tait mais remue

Garde ton morceau de craie à la main pour les initiales du coeur dans les murs, ça fait grimper les plantes et venir l’odeur de la nature….

Niala-Loisobleu – 9 Septembre 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.