TREMBLEMENT D’ENTRAIN


TREMBLEMENT D’ENTRAIN

Long panache de fumée que le rail répand, le voyage est en cours, les vaches sont présentes

Dans la petite gare de campagne on refera de l’eau de quoi hâler jusqu’au sel

J’ai bourré ma pipe avant de monter à bord gagner ma place sur la plate-forme pour sortir du tunnel que le quotidien choisit de peur de la lumière

Des enfants collant l’école ont dans la couleur des joues quelque chose qui me rappelle l’esprit des champs

Fin comme le brin qui herbe, gouteux comme la langue qui se tait mais remue

Garde ton morceau de craie à la main pour les initiales du coeur dans les murs, ça fait grimper les plantes et venir l’odeur de la nature….

Niala-Loisobleu – 9 Septembre 2022

Attendez-moi sous l’orme – Jacques Prévert


Attendez-moi sous l’orme – Jacques Prévert

Depuis des mois des ans
Des heures et des jours
La belle
Marion en pleurs
Sous l’orme attend l’amour
Et l’orme devient mort la belle attend toujours
Attendez-moi sous l’orme lui avait dit le
Roi
Et l’orme devient mort la belle attend toujours
Attendez-moi sous l’orme lui avait dit le
Roi
Et depuis ce jour-là
La belle
Marion en larmes
La belle
Marion en larmes
Sous l’orme attend l’amour
Mais les années se passent
Et les mois et les jours
Le
Roi n’arrive pas
Il oublie ses amours
Le
Roi est sous les armes
Et n’entend pas les pas
De la
Belle
Marion
Qui sanglote sous l’orme
Et n’entend pas les pas
De la
Belle
Marion
Qui sanglote sous l’orme
En faisant les cent pas
D’autres années se passent
Avec leurs mois leurs jours
La
Belle
Marion en larmes
Sous l’orme attend toujours
Mais un beau jour le
Roi
Au beau milieu de sa cour
Se souvient de la belle
De l’orme et de l’amour
Qu’on selle mon cheval
Dit-il au grand sellier
Et le voilà en selle
Qui part pour la forêt
La forêt est immense
Pleine de sangliers
Le
Roi leur fait la chasse
Oubliant son amour
Mais un jour par hasard
Courant au son du cor
Il tombe de cheval
Auprès de l’arbre mort
Tout juste sur la tombe
Où dort
Marion la belle
Tout juste sur la tombe
Où dort
Marion la belle
Où dort
Marion la belle de son dernier sommeil
Bercée par les chansons
Des rossignols des bois
Et le
Roi se relève
Et s’incline trois fois
Je me suis fait attendre
Marion excusez-moi
Moralité :
La Politesse est l’exactitude des rois

Jacques Prévert

Plus par marque d’exception que par simple politesse, trouver des êtres dans ce monde de rien qui n’ont jamais pulvérisé la pierre d’achoppement, avance mon respect.

Niala-Loisobleu – 9 Septembre 2022