ECHOS DU CHEVAL 6


NIALA (Etat au 03/09/22 à 12h)

ECHOS DU CHEVAL 6

Du temps qui se renverse , la pluie montre le bout de son né

Soulagement me voici à la côte sauvage, nu comme un ver sur le cheval à brouter l’herbe la plus verte que la poésie qui s’ébauche sur la gauche va symboliser

Ainsi naît le majeur du thème de l’oeuvre du Peintre en son jardin

La réunion du verger et du jardin à la saison des paumes. Des bouquets de fleurs non coupées, des vases prêtes à prendre le tour pour la céramique du potier, les âniers aux puits de la Femme-Source

Roule le temps renaissant avant la tombée des feuilles et les restrictions humaines que le flot limité aux mots chargés de méduses couardes

Niala-Loisobleu – 3 Septembre 2022

CE RIVAGE


PIERRE BONNARD

CE RIVAGE

Tenu à l’écart de la ville, point d’eau de mon désert sous les cheveux d’un saule où mon cheval s’abreuve

tes mèches frisent avec les spirales du papillon qui trace l’évasion à la verticale

Quand le lion aura bu le troupeau viendra rafraîchir sa course à venir

Ordre ancestral dans la convenance d’une nature rebelle au système

Trempe-moi, ainsi soit île.

Niala-Loisobleu – 3 Septembre 2022