SOLANNELITE


SOLANNELITÉ

L’air qui s’en fout chausse la grande pompe de mots pour remplir un vide organisé

Acide mon oeil promene sa douleur

Les petites fleure

Les petis oiseaux

Les petites mains

Font le contenu des gros seins

D’un matin ignorant de l’influence que d’air pur on peut attendre…

Niala-Loisobleu – 26 Juillet 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.