TENIR A L’ARBRE ATTACHE


ODILON REDON

TENIR A L’ARBRE ATTACHE

Le feu dans les yeux je ne vois plus qu’à peine

je m’attache à l’arbre comme on s’amarre à ce qui vous tient debout quand plus rien n’est clair

Cet acide ressemble à la situation d’un coin des Landes coupé de la vie

D’un côté tout est prisonnier des flammes et de l’autre tout est brûlé

Torches forestières

la mer s’est sciée la branche où la vie assise baignait les vacances

Niala-Loisobleu – 17 Juillet 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.