CONTRE PEAU


BO FRANSSON

CONTRE PEAU

Embrasure des cuisses

le silence palpite à dos de chant qu’une certaine religiosité prend en audience

un bénitier pour moi par exemple

j’ignore dieu mais j’y viens sans sacrilège

Mystique signe qui noue l’oiseau à cet éternel retour au sacré

La tête du nuage vu couché sur le dos m’y fait penser

par sa forme imaginaire de grande tolérance que l’herbe facilite

et son lieu de résidence où les coqs chantent

mouvant alignement abécédaire du lit d’une rivière qui va s’écrire

quelques mers en un m’aime océan

des arbres pour vergers spécial compotier

et des fleurs pour effacer les mots durs

surtout ceux mal compris

Arrache-les comme on jette les morpions inopportuns de ce coin-ci

Je peins à distance de la chaleur étouffante, en nageant sous ta chemise

de cette main-gauche bien sûr qui parle quand je me tais.

Niala-Loisobleu – 12 Juillet 2022

2 réflexions sur “CONTRE PEAU

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.