Gens de ma Terre – Mariza


Gens de ma Terre – Mariza

C’est le mien et c’est le vôtre, ce fado,

Destinée qui nous amarre,

Bien qu’il puisse être refusé

Aux cordes d’une guitare

A chaque fois qu’on entend gémir

Le chant d’une guitare

On se sent perdu aussitôt

Avec une envie de pleurer

O Gens de mon Pays

Maintenant je m’en aperçois

Cette tristesse qui m’envahit

C’est de vous que je la reçois.

Et il semblerait que si je me laissais

bercer par cette tendresse,

Plus grande en serait l’amertume

Et moins triste, mon chant.

O Gens de mon Pays

Maintenant je m’en aperçois

Cette tristesse qui m’envahit

C’est de vous que je la reçois.

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.