AUTRES VERS – EUGENIO MONTALE


ODILON REDON

AUTRES VERS – EUGENIO MONTALE

J’aurais voulu me sentir épuré, essentiel,
comme les galets que tu roules,
mangés par le sel;
éclat hors du temps, témoin
d’une volonté froide qui ne passe pas.
Je fus autre: homme attentif qui regarde
en lui-même, en autrui, l’effervescence
de la vie fugace – homme qui tarde
à l’acte, que nul, ensuite, ne détruit.
J’ai voulu chercher le mal
qui ronge le monde, la menue torsion
d’un levier qui bloque
le mécanisme universel; et j’ai vu tous ensemble
les événements de la minute
comme prêts à se disjoindre dans une secousse.

Eugenio Montale

Une réflexion sur “AUTRES VERS – EUGENIO MONTALE

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.