LE REGARD EN DIRECTION


LE REGARD EN DIRECTION

Le ciel entre à l’intérieur au point de me demander à quoi bon s’abriter

Aujourd’hui le feu de St-Jean aura du mal à s’enflammer

je reste un des derniers à survivre

Mes yeux ont plus de mal à me suivre dans cette crue diluvienne

Je rentre au dedans de mon dehors..

Niala-Loisobleu – 25 Juin 2022

2 réflexions sur “LE REGARD EN DIRECTION

  1. La Saint-Jean venue,

    À nos robes de fumée,

    À la suie de nos visages

    Et de nos corps jumelés,

    Nous nous sommes reconnus

    Indissociables de nos rêves de cendres

    Que l’on recomposait de nos mains

    Cueillant l’orpin acidulé.

    Ô l’exode joyeux à la joue de la verveine,

    Du millepertuis et de la citronnelle

    Humectés de rosée à faire reculer

    Les mauvais présages dans l’arène

    Folle d’un monde consumé.

    Nous reprenions des chansons païennes

    Et c’était la chair d’avant le sang,

    Le sel sur les paupières, le pouls à la veine

    Et sur le berceau du ventre maternel

    Se posaient rouges les lèvres du silence

    Qui lapaient la lumière rare de l’été.

    Sautant par-dessus les braises incandescentes

    Comme des ciseaux de lumière au couteau de la toile,

    Nous dessinions à la bouche et au bûcher,

    Des bras faits pour l’amour

    Comme des béquilles sur le poids tremblant des jours,

    Et nous nous endormions dans le solstice de nos rires

    Et sous les étoiles.

    Barbara Auzou.

    J’avais envie de le remettre à sa place….
    Belle journée dans ton dedans Mon…

    Aimé par 1 personne

  2. Non, rien ne pourrait me convenir autant que ce que tu as fait et que les ennuis du temps m’ont retarde à y répondre. Cette remise en place allège tout à fait les désordres du jour que l’eau ajoute.
    Ce que dit ce poème reste toujours d’Epoque. Tout ce qui a voulu m’en détourner est vain dans ses tentatives. Il se poursuit aujourd’hui dans tes mots actuels, sans que l’ombre qui se promène
    ait en fait quelque chose à voir avec.
    Merci Ma, mon dedans est dans son abri, la pluie qui bat le fortifie dans le bon sens…

    Aimé par 1 personne

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.