A MA ZONIE


A MA ZONIE

Quelques enfants nus traversent la mer, je descends d’un cargo sur le quai où des dockers peignent des oiseaux sans barreaux

Le marchand de chaussures me propose des palmes pour visiter la baie

Des femmes ondulent, l’accordéon déroule leurs hanches sur le chemin de l’école de samba

Loin de vent

un chien me suit

un grand fleuve serpente pour les pauvres en évaporant sa richesse à l’écart des chercheurs d’or

Respire

et tire les yeux sur la couleur indienne des corps sans voiles

un reste tribal est protégé par l’Arbre à Médecine qui marche à la pagaie

Des fleurs du début à l’enseigne de la forêt-vierge dans le vase de la grande lèvre du Chef.

Niala-Loisobleu – 20 Juin 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.