BAINS AUX PORES


PiERRE BONNARD

BAINS AUX PORES

Plongé dans le noir du feu climatique d’un dehors égaré, je ramène mes yeux aux pores d’une fraîcheur tenue à l’anneau céleste de l’espoir capable de métamorphose.

L’ombre est brûlante à son tour, reste que la lumière interne pour trouver le point d’eau

Alors j’allume ton corps de cette fraîcheur qui ne connaît pas l’âge par une peau qui colle de source

L’oiseau y demeure

mousse humide avec vue sur l’ailleurs

au bord des arbres imprimés de fruits exotiques

quelques cases posées sur un lit de palmes aux hanches mettant de la musique

et un sorcier porteur-d’eau faisant la noria au sein de la cantine des enfants studieux

j’éteins pas ta toilette pour ce qu’elle lave.

Niala-Loisobleu – 18 Juin 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.