DERRIERE L’ATTENTE DU BRUIT DE L’EAU


DERRIERE L’ATTENTE DU BRUIT DE L’EAU

Ces pierres alignées entre la course de la truite et l’attente de la libellule se racontent des choses après que le gué soit passé

Sans mots de propagande, derrière l’oreille quand le cou se tait

L’aube tourne

le bief est patient

On ne refait rien, on continue à promener la baguette et le sourcier à l’amble

Lève ta planche et sors les boeufs par le carreau du marais à la corne du paludier l’herbe se mimétise.

Niala-Loisobleu – 15 Juin 2022

LA LUMIERE SE TIENT DANS LA COULEUR A L’OMBRE, PAR NECESSITE…


NIALA – LE PEINTRE 6 (EN COURS)

LA LUMIERE SE TIENT DANS LA COULEUR A L’OMBRE, PAR NECESSITE…

La chappe est de plomb sur La Chaume, à se demander si le feu ne pourrait pas devancer la date

La toile restera dans sa blancheur tant que durera cette température caniculaire

L’Atelier est impraticable

Je verrouille tout ce qui se passe dans la multiplicité des arrières-pensées sans surtout vouloir tirer le vrai du faux. La période y entre trop

Passé Dimanche on connaîtra pire assez tôt

Cette couleur est mienne à sang pour sang, il n’y a pas de danger que je l’expose à quelques risques que ce soient

Et certainement pas à la médisance.

Niala-Loisobleu – 15 Juin 2022

L’ENFANT, UN BATEAU EN DESSEIN


L

L’ENFANT, UN BATEAU EN DESSEIN

Dans le court instant de fraîcheur de l’aube

l’enfant tire son oiseau des pierres du nid pour descendre sur la plage avec l’âne

C’est l’étale

entre deux flux

c’est le moment idéal pour rêver construire ce qui pourrait rendre aux jambes la vue cachée

Il se rappelle la construction navale

l’épine dorsale bardée de traverses vertébrales que l’herminette taille comme un crayon de papier

et il sort l’arbre du bassin de flottage où son père l’avait mis

Un grand chêne d’union

simple mais résolu

qui a pris le temps de comprendre qu’on ne badine pas avec l’amour.

Niala-Loisobleu – 15 Juin 2022

PLEIN ÉCRAN


PLEIN ÉCRAN

L’alouette sortie du placard offre passage au retour dès mésanges d’une trop longue croisade

Tant plié ton règne va laisser place au besoin de réalité face aux mirages de faux serments

Le ciel se dégage de la tromperie usitée d’un amour de paille.

Niala-Loisobleu – 15 Juin 2022