LA VRAIE GARDIENNE


LA VRAIE GARDIENNE

Férié ou pas le lundi on lave, comme m’a appris ma grand-mère, une femme qui à passé sa vie plus droite qu’un piquet et à sa différence tellement charnelle que rien de ce qui avait le moindre lien avec la vie ne restait à attendre

Donner, rester fidèle aux concepts, ignorer l’orgueil qui vous fait prendre pour plus fort que les autres et de ce fait vous dispense de vous poser la moindre question sur vos choix pas plus que sur vos compétences

Bonjour Marthe

Oui je suis là avec la bassine, la planche et le savon de Marseille, je finirai au lave-pont, quand le couvreur m’aura-dit ce que l’orage va demander en réparation.

Niala-Loisobleu – 6 Juin 2022