JARDIN DE PAPIER


JARDIN DE PAPIER

Du bout de la langue mon crayon de papier court le sillon de tes menthes, à papier, à cheval et en vélo de lin bleu

Le soleil lève le rideau en silence à la fourche de l’île que le vent tangue

et dans le coin des pierres les noms gravés racontent les voyages autour du ventre des lacs

jusqu’au cou dans l’oreille ouverte de l’iris

où l’oiseau pique

Un gravier moussu d’odeur marque la ponctuation en paranthèses de l’osmose.

Niala-Loisobleu – 2 Juin 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.