LE N°3 OU LE RÊVE ETALON


LE N°3 OU LE RÊVE ETALON

Trop beau pour être vrai ?

A peine né meurt incompris

Je laisse l’atelier refroidir l’en tout ziasme d’un soleil hors-saison pour revenir à l’ombre hors de circonstances picturales

Ah Lune que tu es zélée !

Niala-Loisobleu – 11 Mai 2022

« L’ETAPE DANS LES MAINS » (Le Peintre 2) – NIALA 2022 – ACRYLYQUE ENCADRE S/VERRE 40X50


NIALA

« L’ETAPE DANS LES MAINS »

(Le Peintre 2)

NIALA 2022

ACRYLYQUE S/ CONTRECOLLE

ENCADRE S/VERRE 40X50

Sur le blanc qui coiffe tu as ramené la verdeur du sentiment au nom qu’en ce qui le concerne l’âge s’en moque et s’en remet à l’éternel pour seule conviction

Le rodage des véhicules effacé aujourd’hui, s’étant ici montré plus qu’utile à l’instruction de fond qui mène au-delà de la sortie de chez le concessionnaire, nous a sorti du paradoxe

Il apparaît qu’on ne va au corail en franchissant la coquille qu’en respectant les étapes dans les mains que jusqu’à faire sortir la poule pour qu’elle ponde

Alors Le Peintre en faisant tomber les bretelles peut trouver la peau et le pouls sous la robe des saisons, le vert maritime outre-mer sous la flottaison.

Niala-Loisobleu – 11 Mai 2022

L’Empoigné des mains


Odilon Redon

L’Empoigné des mains

Dans l’abrupt du costume mis sur l’image la balade se tortille pour savoir ce qui se cache derrière la cravate qui mobilise toute la place

Les hypothèses allant comme des caisses d’alevinage déversé, mélange au point de remplacer la race par un bâtardage de diversion

Odilon t’asseyant sur le jaune du noyau porte le vrai à tes mains pour leur faire sentir le signe de reconnaissance

Alors passé le décor de carton pâte apparaîtront les remparts solides de la pierre sur le chant lyrique de l’aria que le flux mène au rivage

Le Peintre peint saut en membres.

Niala-Loisobleu – 11 Mai 2022