TON VERT M’EST SI PLEIN


TON VERT M’EST SI PLEIN

Qu’il écarte le vide si loin que ta peau veinée de bleu démarbre tes seins pour me conduire aux rizières de ton ventre

Buffle alors je tire de mes reins le pudique de plusieurs mots crus que tu soulignes

Le Peintre passe au N°2

du feu dans la gorge…

Niala-Loisobleu -10 Mai 2022

4 réflexions sur “TON VERT M’EST SI PLEIN

  1. Ta poésie me rappelle parfois de façon plus synthétique la pensée de Serge Gainsbourg
    Celle-ci par exemple ( et pardonne-moi si j’ai dit quelque chose de bizarre)

    Aimé par 1 personne

    • Non je ne trouve pas ton impression bizarre, je l’aime au contraire. Bien qu’ayant été des année durant son voisin, il m’a moins marqué que Prévert à qui j’e pense avoir été plus fondamentalement plus attaché par humanisme. Pour l’érotisme c’est sûr Gainbarre domine…
      Merci Danièla je t’embrasse.
      Alain

      Aimé par 1 personne

      • nous sommes certainement le résultat de notre ADN influencé par plusieurs éléments charismatiques venus s’additionner au fil des ans, lectures, musiques, peintures, photographies qui continuent à forger nos pensées…et on ne finit jamais d’élargir la réception de flux culturels , même souvent loin de nous…la vie est belle aussi pour cela… 🙂

        Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.