ET MOI DU POITRAIL


ODILON REDON

ET MOI DU POITRAIL

je mesure au symbole le gabarit de ce que ça signifie

ce que l’homme peut avoir à dire dans la métaphore d’une image croissante

Sous la chute de la cascade plus de kilomètres d’eau que de mots ont amenés le volume de la chute

Au point que la force du courant écarte du sens de la saisie

et l’inattention de lecture sépare définitivement du partage

Figure prise entre sol y sombra qu’on devra ôter de la table des matières afin de laisser courir

Ce que le silence a conduit à connaître doit toujours être l’antichambre par où l’on entre.

Niala-Loisobleu – 8 Mai 2022