Bout de pas pillé


Bout de pas pillé

Globe oculaire à rosée

la plume n’a pas été mise au cul

dans les bras de l’armoire nous reste de quoi tenir les navettes pour un lissier en quête d’épopée.

Niala-Loisobleu – 3 mai 2022

CE CHENAL DE MA MER 3


CE CHENAL DE MA MER 3

« La vraie vie est-elle absente ? La vie se lève dans la vie : subite. Poèmes : le temps du poème est le présent. Son dire est sentencieux ; il résiste en consistant dans sa concentration. Le beau est un exemple ; une chose belle (« a thing of beauty »…) ne participe pas à la Beauté. La participation, c’est la comparaison, qui montre le préférable. Biographèmes : quelques vivants sortent de la Caverne ; mais ne dardent pas le soleil. Se hissant comme des anthropologues qui découvrent la scène, ils considèrent les hautes terres successives, l’océan inhabité, l’envergure des comparses – laissant être l’immensité à elle-même. Les témoins sont des choses. Je dois la vérité en éclats de vie. Théorèmes : la poétique est l’extension du domaine de la poésie. La clairvoyance de l’imminent est une tâche de poétique, que le poéticien instruit à bon escient. »

Michel Deguy (La vie se lève dans la vie: subite)

__________________________________________________________________________________________________________________

Michel arrimé à la fidélité de mon chemin, j’en viens au principal

ce que nous nous sommes ou non capable de faire de nous-mêmes au point de décadence où notre monde est arrivé mais où nos mains peuvent causer d’une autre humeur joyeuse de ce qu’on va aller cueillir en sortant du vide

« Je dois la vérité en éclats de vie… »

Quel tableau !

Voilà ce qui trotte en moi depuis que tes mots sont sortis de ton arbre

A t’embrasser fort…

Niala-Loisobleu – 3 Mai 2022

CE CHENAL DE MA MER 2


CE CHENAL DE MA MER 2

La Chaume montre son herbe sans jouer la demoiselle aux lèvres pincées d’une biologiste n’ayant plus pour la nature que peu de goût

à suivre le papillon dans sa spirale elle remplit toute la page des carreaux à la marge au point d’en tirer du miel

elle s’est même lâchée des tractations qui montreraient de l’intérêt que pour le côté politique des choses

la sienne ma foi c’est d’avoir le retour au doux repos de la sérénité amoureuse de l’ensemble du système partenaire. c’est pas parce que je crois pas en dieu que j’imaginerai un système végétal-minéral n’usant pas de l’eau, de l’air, de l’eau et du feu, d’où sortent les beaux-arts.

Niala-Loisobleu – 3 Mai 2022

CE CHENAL DE MA MER


CE CHENAL DE MA MER

Au fond l’Atelier de Niala, sur La Chaume, vaste embarcadère

De Vincent venu de St-Rémy, des iris tiennent leur sexe ouvert pour ovuler au bout de tiges qui vont d’une rive à l’autre

Et le pierres ne font qu’ouvrir ce mur boulimique d’animaux venus d’une très très vieille mer venu là garde la vie à jamais

J’ai semé des ateliers de Paris aux quatre coins du monde. Toujours ce désir d’aimer en besace. Comme un chien remontant de son flair les couleurs du temps

Le néflier a bien grossi sous les yeux des deux sentinelles oliviers

C’est ma voie r’homme aime sous l’empire de la poésie…

Niala-Loisobleu – 3 Mai 2022

LOFT POUR LOFT


LOFT POUR LOFT

Du fond des rias l’âne tire la prochaine vague au-delà des petits-baigneurs

Ma bouée ça fend du foc. Le hunier aurait localisé un banc de royans resurgi des profondeurs

Sur la crête de Cordouan s’écarte un frais Verdun….

Niala-Loisobleu – 3 Mai 2022