« LA FEMME TAPIE DANS L’ATELIER » – NIALA 2022 – ACRYLIQUE S/TOILE 61X50


« LA FEMME TAPIE DANS L’ATELIER »

NIALA 2022

ACRYLIQUE S/TOILE 61X50

Les chercheurs d’hors ayant colonisé, l’art se trouva en quête du Mont dit Parnasse dans sa baie débarrassée des anges

S’étendit alors ce tapis-volant doux elle s’allongea dans l’anémone correspondante à ces deux-là, légende de beauté gâchée par l’absurde évolution de société

Prenant la manivelle du chevalet elle fit du peintre l’encrier par où sortir de l’impasse

Olympe d’un sport de combat qui rougit de bleu tendu de l’éperon vers l’obstacle

Surréalisme émancipé qui franchit l’inaudible, l’absence d’une sensualité forte d’érotisme atteint, le sourd de l’oeil vers franchissant, le doigt atteignant la cuisse au plus profond, l’herbe sauvage qui dévore les tontes polluantes et gagne au rêve des jours poursuivant les nuits sans interruption

L’amour cause tout seul leur poésie

elle est là

son lin cotre l’autre.

Niiala-Loisobleu – 28 Avril 2022

2 réflexions sur “« LA FEMME TAPIE DANS L’ATELIER » – NIALA 2022 – ACRYLIQUE S/TOILE 61X50

  1. Je partirai

    Les seins lourds d’un vécu ramasser

    Le sel bu des amours avec le linge mouillé des anges

    Qui jonche les plages de la mémoire

    Dans le vent patiemment maîtrisé j’entendrai

    Soupirer la mer sous le sable

    Du temps et je tirerai patiemment le filin

    De mes bateaux sur l’eau

    Très droits

    Très sûrs

    Et très lents

    Car je sais depuis toujours sous mes paupières consentantes

    Qu’ils ont des jambes pour me revenir

    Aimé par 2 personnes

    • C’est ainsi
      Quelque soit l’essence de l’arbre plus absurde qu’autre
      Cet obstacle n’aura pas d’effet sur les jambes, cette histoire n’est pas temporelle
      Merci ma Barbara…

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.